Le No Poo

Bonjour Bonjour !

J’espérais pouvoir vous parler des box beauté spécial févier mais le facteur en a décidé autrement ! Donc on se retrouve aujourd’hui pour parler du No Poo. Du quoi ?? Vous allez me dire que vous n’avez pas entendu parler de ce mouvement qui existe déjà depuis environ 2 ans ?

Qu’est ce que le No Poo ?

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, No Poo est l’abréviation de « Sans Shampoing ». C’est une méthode consistant à se passer de shampoing. Et là je sens déjà les yeux de certain(e)s s’écarquiller…. Non, on ne va pas arrêter de se laver les cheveux! L’objectif est de trouver une alternative plus douce pour notre cuir chevelu. Rassurez?

Mais d’où vient cette idée folle?

Cela vient d’une célèbre coiffeuse New-Yorkaise Lorraine Massey, elle avait déjà proposé une alternative avec le Co-Wash contraction de Conditionner Wash : Se laver les cheveux avec de l’après shampoing.

Elle a notamment fait le constat que les shampoings étant bourrés de tensioactifs irritaient le cuir chevelu. Constat que nous faisons tous actuellement avec l’observation des compositions : silicone et j’en passe !

Elle a proposé l’après shampoing car se dernier qu’on utilise pour se démêler les cheveux habituellement, possède une base lavante bien plus douce que les shampoings.

Concrètement on fait comment ?

Il existe plusieurs solutions pour le No Poo. Comme je vous ai indiqué plus haut vous avez la possibilité de vous laver les cheveux avec des après-shampoings.

Une deuxième option : le shampoing à l’oeuf. C’est un peu trash je l’avoue mais il y a beaucoup d’adeptes. Le blanc est lavant et le jaune est nourrissant. On le mélange avec de l’eau et heu on se lave les cheveux. Brillance garantie ! Par contre l’odeur c’est à vous de voir …

Une 3ème possibilité : Le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre. Pour cela, il suffit de dissoudre du bicarbonate de soude dans de l’eau, de l’appliquer sur le cuir chevelu, de laisser quelques minutes puis de rincer avec un mélange vinaigre de cidre/eau.  Le bicarbonate nettoie tandis que le vinaigre va rééquilibrer le PH et faire briller les cheveux.

Aller un 4ème choix : Les poudres : Hennés, shikakai, Rhassoul, elles ont leur priorité selon la nature du cheveu. On les mélange à de l’eau chaude pour former une pâte semi liquide, on ajoute tous les actifs que l’on souhaite : huiles, miel, huile essentielle… On peut les utiliser pour faire un shampoing solide.

Alors on s’y met?

Personnellement, j’essaie déjà de prendre des shampoings Bio sans silicone, mon prochain objectif est de faire mon shampoing solide à base de Ghassoul. Je le fais, le teste et vous en reparle ! Je pense qu’il est temps qu’on commence sérieusement à regarder les compositions. On a jamais eu autant de maladie, mais aussi on a jamais autant consommer. Donc pourquoi pour ceux qui trouvent la démarche No poo trop loin, peut etre déjà commencé par trouver des produits avec de bonnes compo!

J’espère vous avoir appris quelques petites choses ! On se retrouve prochainement pour un article loisirs!

Bonne journée !

_Ina_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *